Hier, décrocher un diplôme universitaire apportait la certitude d'avoir un travail.

Osez l'audace - broché - André-Jacques Auberton-Herve - Achat Livre - Prix Fnac.com



	Osez l'audace - broché - André-Jacques Auberton-Herve - Achat Livre - Prix Fnac.com

Des activités dans le monde entier

La start-up grenobloise Soitec développe en peu de temps ses ventes à l'étranger et parvient de cette façon à un CA de 372 millions d’euros dès 2006. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé (site - Andre-auberton.online) a grandement participé à la réputation de la "Silicon Valley hexagonale". Pour le secteur des composants électroniques ou pour d'autres, la clientèle de l'entrepreneur se trouve partout dans le monde, par exemple en Arabie saoudite et aux Etats-Unis. André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de faire face à la concurrence en introduisant Soitec en bourse seulement sept ans après la naissance de l'entreprise.

Curiosité et passion résument sa vision du monde

Pour la sphère économique, André-Jacques Auberton-Hervé est avant tout un visionnaire. Communicant averti, il sait s’entourer des meilleurs quand il s'agit de développer des projets d'envergure et reste fidèle en amitié. André-Jacques Auberton-Hervé salue bien sûr les 100 milliards d'euros prévus par l'Europe en faveur du développement de l'industrie de la microélectronique.

André-Jacques Auberton-Hervé n'a pas hésité à prendre des décisions stratégiques dans le but de garantir le développement de Soitec. Tablettes, téléphones portables et objets connectés dépendent tous des composants fabriqués par Soitec. Il reste l'un des premiers porte-drapeaux de l’innovation française. Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a entre autres été récompensé par le Prix de l’Audace Créatrice et un SEMI Awards.

André-Jacques Auberton-Hervé est parti de rien pour devenir une entreprise incontournable dans le domaine des composants électroniques. Il connaît l'importance des marchés financiers. Pour accompagner les start-ups, l’Europe va devoir envisager des outils financiers plus performants, comparables au marché d'actions américain. Pour faire profiter les gens de ses connaissances, le chef d'entreprise publie il y a quelques mois le manifeste "De l'audace !". Très intéressé par la modernité, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur les progrès de la révolution numérique.

Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée l’entreprise Soitec en compagnie de Jean-Michel Lamure. La start-up doit son succès à sa faculté à passer d’un marché de niche à un marché de masse, en l'occurrence celui des semi-conducteurs employés dans l’informatique, puis dans les PC et les consoles de jeu, et finalement dans les smartphones. Grâce à ses compétences en développement industriel, l’entreprise créée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif passer de deux à près de mille personnes en 10 années. Dans la clientèle de la start-up, il y a des entreprises réputées.

Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé aime l'algèbre et les sciences physiques. Très tôt, il est convaincu par l’importance de l'innovation technologique et industrielle. Au terme d'un parcours brillant, il devient docteur dans les années 80, à 24 ans, et prend part à des conférences mondiales dans les domaines qui l'enthousiasment : le silicium et les semi-conducteurs. Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses travaux de recherches, qui mènent à des innovations notables sur les marchés militaire et spatial et lui valent de prendre part à de nombreuses conférences scientifiques.